Blog

Meet Frantzcia ‘Cia’ Fevry Dieux !

Frantzcia Fevry Dieux better known as Cia was born, raised and resides in Carrefour, Haiti. During her childhood, Cia went to Bethanie primary school and later for her secondary studies, she went to College Adventiste de Diquini and College Cote-Plague. The 30-year-old never chose this path, in fact, her studies were not focused in the direction of the arts. According to her, makeup artistry chose her. “Makeup adopted me”, she says.

Frantzcia Fevry Dieux mieux connue comme Cia est née, a grandi et réside à Carrefour, en Haïti. Durant son enfance, Cia est allée à l’école primaire de Bethanie et plus tard pour ses études secondaires, elle est allée au Collège Adventiste de Diquini et au Collège Côte-Plague. La trentenaire n’a jamais choisi cette voie, en fait ses études n’étaient pas orientées vers les arts. Selon elle, l’art du maquillage l’a choisie. « Le maquillage m’a adopté », dit-elle.

Becoming Makeup Artist/Experiences 

Devenir Maquilleuse/ Expériences 

Cia never attended any cosmetology schools and was never interested in the profession. “I did not like the way people were practicing this profession in Haiti” she admits. When it came to this sector, Cia hated anything involving hair styling but she grew to like makeup. “I only allowed myself to get seminars on makeup artistry,” she says admitting to not like cosmetology entirely. She traveled to the USA to attend makeup seminars by various celebrity makeup artists and have also attended the brand Makeup Forever’s seminars in New York City.  With the strong support from her family, Cia decided to launch herself in makeup artistry. Her husband especially has always been supportive of everything she wanted to attain.

Cia n’a jamais fréquenté d’école de cosmétologie et n’a jamais été intéressée par la profession. « Je n’aimais pas la façon dont les gens pratiquaient cette profession en Haïti » admet-elle. Quand il s’agissait de ce secteur, Cia détestait tout ce qui concernait la coiffure, mais elle a fini par aimer le maquillage. « J’ai seulement suivi des séminaires sur l’art du maquillage», dit-elle en admettant ne pas aimer la cosmétologie entièrement. Elle a voyagé aux États-Unis pour assister à des séminaires de maquillage présidés par divers artistes de maquillage de célébrités et a également assisté à des séminaires de la marque Makeup Forever à New York. Avec le fort soutien de sa famille, Cia a décidé de se lancer dans le maquillage artistique. Son mari a toujours été en faveur de tout but qu’elle voulait atteindre.

Fortunately for Cia, most of the time, her experience in the makeup industry is rather beneficial and gives her great joy. “I am doing something that I like”, she says. What satisfies Cia best about this profession is satisfying clients and a happy customer brings recommendations. “More recommendations keep coming and the customers keep pouring in”, she informs us. Unlike many makeup artists that we have interviewed, Cia is more focused on wedding makeup. She finds it more enjoyable and profitable. With only three years of experience in the industry Cia is already giving back, she has done many makeup seminars open to the public for women wanting to learn the craft.  In November 2017, she was one of the guest speakers for the first edition of Haiti Meet and Greet. And in January 2018 she launched one of the few makeup salons and beauty supply stores in Port-au-Prince, Haiti, which was a great contribution to the industry in Haiti. 

Heureusement pour Cia, la plupart du temps, son expérience dans l’industrie du maquillage est plutôt bénéfique et lui procure une grande joie. « Je fais quelque chose que j’aime », dit-elle. Ce qui satisfait le mieux Cia au sujet de cette profession est la satisfaction des clients et un client heureux apporte des recommandations. « D’autres recommandations continuent d’arriver et les clients continuent à affluer », nous informe-t-elle. Contrairement à de nombreux maquilleurs que nous avons interviewés, Cia se concentre davantage sur le maquillage de mariage. Elle le trouve plus agréable et rentable. Avec seulement trois ans d’expérience dans l’industrie, Cia a déjà donné de nombreux séminaires de maquillage ouverts au public pour les femmes qui veulent apprendre le métier. En novembre 2017, elle était l’une des conférencières invitées pour la première édition de Haïti Meet and Greet. Et en janvier 2018, elle a lancé l’un des rares salons de maquillage et magasins d’articles de beauté à Port-au-Prince, Haïti, ce qui a été une grande contribution à l’industrie en Haïti.

Location: # 15, 1ère ruelle rivière, avenue John Brown in PAP

Just like having great moments in a career, a bad experience can greatly impact your conception of the profession both negatively and positively. Cia has encountered many bad experiences but she chose to speak about two of those. She remembers having two clients that were so frustrated because they did not like their makeup. They threatened to wash their faces off. The first time it happened, Cia was shocked as it was her first time experimenting with such reaction but she still kept her cool and stayed professional. Practicing great professionalism and skills is the key to making this career profitable because being professional will bring more customers. Also, according to Cia, discipline and organization will contribute this.

Tout comme il existe de bons moments dans une carrière, une mauvaise expérience peut grandement influencer négativement et positivement votre conception de la profession. Cia a affronté beaucoup de mauvaises expériences mais elle a choisi de parler de deux d’entre eux. Elle se souvient d’avoir eu deux clientes qui étaient si frustrées parce qu’ils n’aimaient pas leurs maquillages. Elles ont menacé de se laver le visage. La première fois que ça s’est passé, Cia était choquée car c’était la première fois qu’elle expérimentait une telle réaction, mais elle a gardé son calme et est restée professionnelle. Le professionnalisme et La compétence sont les clés pour faire de cette carrière une carrière rentable; car être professionnel apportera plus de clients. En outre, selon Cia, la discipline et l’organisation y contribueront.

When it comes to preparing her clients, Cia likes to use the best products. She mentions brands such as Makeup Forever, Maybelline, and Lancome. “I evolve particularly with private clients there is always an exchange with my clients both personally and professionally”, she says to inform us of her relationships with her clients. Without forgetting the steps of testing different styles of makeup which is obligatory especially for weddings. Trends that Cia loves are highlighting, contouring, and not to forget the ombre lips.

Quand il s’agit de préparer ses clients, Cia aime utiliser les meilleurs produits. Elle mentionne des marques telles que Makeup Forever, Maybelline et Lancome. «J’évolue en particulier avec des clients privés, il y a toujours un échange avec mes clients, à la fois personnel et professionnel», dit-elle pour nous informer de ses relations avec ses clients. Sans oublier les étapes de tester différents styles de maquillage qui sont obligatoires surtout pour les mariages. Les tendances que Cia aime sont : souligner, contourner, et ne pas oublier les lèvres ombre.

Fashion/ Makeup Artistry in Haiti ( Cia’s Views)

Art de la mode et du maquillage en Haïti (Point de Vue de Cia)

On the outburst of Makeup Artists in Haiti, we asked Cia her opinion she said the following: “ Makeup artists always had their place in the evolution of fashion in Haiti”. According to Cia, with social media, Makeup Artists are able to benefit from a great exposure. “And that is very beneficial to upcoming amateurs and professional makeup artists like myself”, she says. A long time ago, people only could name a little group of makeup artists in the entire country and they were ones doing everything from photo shoots, commercials, etc. Now, there are many makeup artists and more are emerging every day. So, there has to be competition according to Cia. Though the competition is good amongst the professional Muas, there are other people claiming to be makeup artists without even knowing how to hold a brush, according to Cia. “Everyone chose to sell themselves however they please, everyone is trying to get out of the shadows”, she says. All this is good, as long as the clients are happy.

Sur l’evolution des Maquilleurs en Haïti, nous avons demandé à Cia son opinion: « Les maquilleurs ont toujours eu leur place dans l’évolution de la mode en Haïti ». Selon Cia, avec les médias sociaux, les Makeup Artists peuvent bénéficier d’une grande visibilité. « Et c’est très bénéfique pour les amateurs et les maquilleurs professionnels comme moi », dit-elle. Il y a longtemps, les gens ne pouvaient nommer qu’un petit groupe de maquilleurs dans tout le pays et ils faisaient tout, des séances photo, des publicités, etc. Maintenant, il y a beaucoup de maquilleurs et d’autres émergent chaque jour. Donc, il doit y avoir de la concurrence selon Cia. Bien que la compétition soit bonne parmi les Muas professionnels, il y a d’autres personnes qui prétendent être maquilleuses sans même savoir comment tenir un pinceau, selon Cia. « Tout le monde a choisi de se vendre comme bon lui semble, tout le monde essaie de sortir de l’ombre », dit-elle. Tout cela est bon, tant que les clients sont heureux.

What is your advice for upcoming Haitian MUAS?

Quel est votre conseil pour les prochains MUAS Haïtiens?

« Spend some time perfecting yourself before exposing yourself as a makeup artists. That way you can appear to be already a professional. Other times we could afford to slack but not anymore because now customers have eyes on all of us.

« Passez du temps a se perfectionner avant de se vanter. Dans ce cas, « ou paret tou bon ». Autre fois on pouvait se le permettre, plus maintenant. Car les clients nous ont tous a l’oeil »

More of  Cia’s work

(27) Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.