Blog

Meet Jean Woolmay D. Pierre!

His  name is Jean Woolmay Denson Pierre born in Haiti on April 23, 1996. The 21 year-old currently resides in São Paulo , Brazil. In Haiti, Woolmay attended Saint Louis de Gonzague, an all boys catholic school in Port-au-Prince, Haiti. Woolmay always had a killer attitude so modeling seemed right.

Il s’appelle Jean Woolmay Denson Pierre, né en Haïti le 23 avril 1996. Il réside actuellement à São Paulo, au Brésil. En Haïti, Woolmay a fréquenté Saint Louis de Gonzague, une école catholique pour garçons à Port-au-Prince, en Haïti. Woolmay a toujours eu une attitude de tombeur donc la mode semblait juste.

Becoming Model

Devenir Modèle

At first, Woolmay was an actor. And so, one day, Radio Television National d’Haiti (RTNH) was looking for models for a fashion show and Woolmay was accepted right away. A new career path started for him at that time. He never attended any modeling school and got everything he knows from the internet. When asked about how he felt on a runway or in front of a camera he tells us that he feels like a king. “I love being in front of the camera, it’s pure pleasure and I love what I am doing”, he tells us. Looking at Woolmay, one can agree that he definitely keeps in shape. So, we asked him about his regimen. Woolmay is a runner, a half-marathon runner to be exact, and he also goes to the gym every day.

Au début, Woolmay était un acteur. Et un jour, Radio Télévision Nationale d’Haïti (RTNH) cherchait des mannequins pour un défilé de mode et Woolmay a été accepté tout de suite. Une nouvelle carrière a commencé pour lui à ce moment-là. Il n’a jamais fréquenté d’école de mannequins et a tout appris sur Internet. Quand on lui demande comment il se sent sur une piste ou devant une caméra, il nous dit qu’il se sent comme un roi. « J’aime être devant la caméra, c’est un pur plaisir et j’aime ce que je fais », nous dit-il. En regardant Woolmay, on peut convenir qu’il reste définitivement en forme. Donc, nous lui avons posé des questions sur son régime. Woolmay est un coureur, un demi-marathonien pour être exact, et il va aussi à la gym tous les jours.

Besides modeling, Woolmay is a chemistry student and an actor. When he became a model,  part of his family agreed and the other side was not so fond of the idea. His friends were not supportive at all, they were always trying to put him down. Woolmay never gave up and never looked back. In fact, when we asked him about the difficulties that he endured during the whole process, Woolmay did not want to talk about it. He is a positive person and does not want to waste time on the negative.

A part  la mode,  Woolmay est un étudiant en chimie et un acteur. Quand il est devenu mannequin, une partie de sa famille était d’accord avec son choix et l’autre partie n’était pas si fière de l’idée. Ses amis ne le soutenaient pas du tout, ils essayaient toujours de le rabaisser. Woolmay n’a jamais abandonné et n’a jamais regardé en arrière. En fait, lorsque nous l’avons interrogé sur les difficultés qu’il a endurées pendant tout le processus, Woolmay n’a pas voulu en parler. Il est une personne positive et ne veut pas perdre son temps dans la négativité.

His support system now, compared to before, is different. Woolmay has more people rooting for him because they are looking at his success. “To be honest I really don’t care if someone doesn’t want to support me and I don’t care what they say about me”, he admits. A model for 3 years now, Woolmay still looks back at his first experience and describes it as being ‘incredible’. “I was shy but it was literally one of the best shows ever”, he tells us.

Son système de support comparé à celui d’avant est différent. Woolmay a beaucoup plus de personnes qui le soutiennent, parce que maintenant ils constatent son succès. « Pour être honnête, je m’en fiche vraiment si quelqu’un ne veut pas me soutenir et je me moque de ce qu’il dit de moi », admet-il. Mannequin depuis 3 ans maintenant, Woolmay revient sur sa première expérience et la décrit comme «incroyable». « J’étais timide mais c’était littéralement l’un des meilleurs spectacles de tous les temps », nous dit-il.

Being a Haitian model in a foreign country can be tough so one has to always bring their ‘A game’. “I am trying to show all the Brazilians that Haitians are talented and we have something beautiful to offer”, he tells us proudly. When it comes to modeling in itself, Woolmay loves commercial and Fashion editorials the most. When asked about what makes him different from other models, he says: “Everyone is unique you know, and I can’t judge myself, I let others judge me, as a model”.

Être un modèle haïtien dans un pays étranger peut être difficile, il faut donc toujours apporter sa « touche » à chaque fois. « J’essaie de montrer à tous les Brésiliens que les Haïtiens ont du talent et que nous avons quelque chose de beau à offrir », nous dit-il fièrement. Quand il s’agit de la mode en soi, Woolmay adore les éditoriaux commerciaux et mode. Interrogé sur ce qui le rend différent des autres modèles, il dit: «Tout le monde est unique, tu sais, et je ne peux pas me juger, je laisse les autres me juger, comme mannequin».

His inspiration comes from those who did not believe he could become a model. Their negative impacts have motivated Woolmay to be one of the best at what he does. Modeling has completely changed him and he intends to practice it until he dies. In 5 years he sees himself traveling the world for his modeling career, having his own brand and as for his acting career, he sees himself being a part of the television industry.

Son inspiration vient de ceux qui ne croyaient pas qu’il pouvait être un modèle. Leurs impacts négatifs ont motivé Woolmay à être l’un des meilleurs dans ce qu’il fait. La mode l’a complètement changé et il a l’intention de le pratiquer jusqu’à sa mort. Et en 5 ans, il se voit voyager dans le monde pour sa carrière de mannequin, avoir sa propre marque et pour sa carrière d’acteur, il se voit faire partie de l’industrie de la télévision.

Fashion in Haiti (Woolmay’s Views)

La Mode en Haïti (Vue de Woolmay)

As for the Haitian Fashion industry, Woolmay thinks we have a lot to offer the world, but we need to grow more. He does not see an evolution in the industry and thinks we lack opportunities for our young enthusiasts. “Our fashion week is not on top”, he says. Although there is a lot missing from the fashion industry, Woolmay still recognizes some of the people that are working towards the evolution of fashion in Haiti. He mentions working with Fotograf Gio, Fotograf Anderson, and Makeup Artist, Brihanno le Maquilleur. He also says that they are his favorites.

En ce qui concerne l’industrie de la mode haïtienne, Woolmay pense que nous avons beaucoup à offrir au monde, mais nous devons grandir davantage. Il ne voit pas d’évolution dans l’industrie et pense que nous manquons d’opportunités pour nos jeunes passionnés. « Notre semaine de la mode n’est pas au top », dit-il. Bien qu’il manque beaucoup de choses dans l’industrie de la mode, Woolmay reconnaît qu’il y a des personnes qui travaillent pour l’évolution de la mode en Haïti. Il mentionne avoir travaillé avec Les Photographes Gio et Anderson et avec le Maquilleur Brihanno  LeMaquilleur. Il dit aussi qu’ils sont ses préférés.

According to Woolmay, to be a good model one must possess three qualities. He says a model has to be fierce, have attitude and confidence. He advises young enthusiasts to go hard when it comes to trying to achieve their dreams. He says to forget the haters and believe in your dreams. “Be a fierce model” and most importantly “be you”.

Selon Woolmay, pour être un bon Mannequin, il faut posséder trois qualités: être féroce, avoir de l’attitude et avoir de la confiance en soi. Il conseille aux jeunes passionnés de faire de grands efforts pour réaliser leurs rêves, d’oublier leurs ennemis et de croire en leurs rêves. « Soyez un modèle féroce » et surtout « soyez vous ».

 Want More of Woolmay? 

Leave a Reply

Your email address will not be published.