Blog

Meet Christelle Sanon (BeautybyChris)

The « Eloge du maquillage » (In Praise of Cosmetics)  by Charles Baudelaire says  » Woman is quite within her right indeed,  accomplishing a kind of duty when she devotes herself to appearing magical and supernatural, she must astonish and charm us. As an Idol, she must adorn herself to be adored.  »

Dans son « Éloge du maquillage », Charles Baudelaire eut à dire : « La femme est bien dans son droit, et même elle accomplit une espèce de devoir en s’appliquant à paraître magique et surnaturelle; il faut qu’elle étonne, qu’elle charme; idole, elle doit se dorer pour être adorée. »

Her name is  Christelle Sanon, born on June 29, 1990, in Port-au-Prince, she is the only child of her parents. Her primary studies were carried out at the Collège Marie Dominique Madzzarello (CMDM). She attended Collège Frantz Paillière for most of her secondary studies and her final class was finished in the Dominican Republic. According to her, she is not yet committed in marriage, but she is in a relationship. 

Elle s’appelle Christelle Sanon et est la fille unique de ses parents. Elle est née le 29 juin 1990 à Port au Prince. Ses études primaires ont été effectuées au Collège Marie Dominique Madzzarello (CMDM), celles du secondaire jusqu’à la Rhéto au Collège Frantz Paillière et sa classe terminale en République Dominicaine. Selon ses dires, elle n’est pas encore engagée par les liens du mariage, mais elle est en couple .

She began her career as a makeup artist at the age of 24. She made this choice when she was 14 years old because her mother never allowed her to wear makeup. As she grew older, she found herself getting closer to fashion, makeup and often she would volunteer to do her friends’ makeup on their birthdays.According to Christelle, being a makeup artist means being a model for those who dream of becoming one, the makeup artists are also stars. It is thanks to their personal touches that our celebrities are sublime on stage, in their videos, photos or even on television commercials, so a makeup artist will always be a necessity.

 Ses débuts dans le maquillage furent à l’âge de 24 ans. Elle entreprit ce choix parce que dès son plus jeune âge (14 ans) sa mère ne se lassait pas de se maquiller, en l’imitant et en grandissant elle se voit plus rapprochée de la mode et vu aussi sa régularité de se maquiller souvent ou s’occuper du maquillage de ses amies lors de leurs anniversaires.Selon Christelle, être maquilleuse veut dire être un modèle pour ceux et celles qui rêvent d’en être une, les maquilleurs (ses) sont aussi des stars, c’est grâce à leurs touches personnelles que nos artistes sont aussi sublimes sur scène, dans leurs vidéos ou sur les photos ou même dans les spots télévisés, donc pour chaque occasion on aura toujours besoin d’un (e) maquilleur (se).

Her best memory was during the shooting of the official video for Carifiesta in 2015 with Graphcity. In Christelle’s past there are bad memories, she tells us that at the beginning of her career she wanted to do some makeup practices on some friends, but they discouraged her by saying « Tifi sa toujou ap fè makak nan Figi moun »  (this girl is always trying to mess up people’s face), as if she didn’t know what she was doing. Today the same people that discouraged her are afraid to ask her for services or even information about makeup products. Therefore the little lesson that must be remembered is simple as « Never be discouraged in life, the beginning is not always easy ». When it comes to family, she is very supported by her aunts, since her mother died in 2014 as well as her father. Her parents did not have the chance to see her flourish. As far as her friends, they are very supportive of her career in makeup.

Son meilleur souvenir fut lors du shooting de la vidéo officielle de Carifiesta avec Graphcity. En général, en histoire il y a quand même de mauvais souvenir, le sien c’est au début, elle voulait opérer des pratiques de maquillage sur certaines amies, mais hélas elles voulaient lui décourager en le disant « Tifi sa toujou ap fè makak nan figi moun », mais aujourd’hui elles sont apeurées par l’idée de lui demander un service ou même un renseignement sur des produits de maquillage, donc la petite leçon qui doit être retenue « Ne jamais être découragé dans la vie, dans toute chose, le début n’est pas toujours facile». Sur le plan familial, elle est très encadrée par ses tantes, vu que sa mère est morte en 2014 ainsi que son père, donc ils n’ont pas eu la chance de lui voir s’épanouir dans ce qu’elle aime. En ce qui concerne ses amies, actuellement elles supportent à fond sa carrière dans le domaine du maquillage.

Christelle would love to do her favorite artist’s makeup, Beyoncé. Although she knows it’s a little crazy but that’s her dream. According to her, she is not in competition with anyone, on the contrary, she takes notes and learns from the great makeup artists she knows. One could say that Christelle is modest and humble.According to Christelle, makeup is profitable in Haiti, all you have to do is increase your clientele by maximizing your potentialities in terms of services and marketing. Her personal touch in the area of makeup resides in the way she draws eyebrows and the color schemes she uses on her clients’ eyes.

Selon lui, le maquillage est rentable en Haïti, il suffit d’augmenter son clientèle en maximisant ses potentialités en termes de services et de marketing. Sa touche personnelle dans le domaine du maquillage réside par la façon qu’elle dessine les sourcils et les jeux de couleurs pour les yeux. Christelle caresse l’idée de maquiller son artiste préféré Beyoncé, donc c’est son rêve et elle sait que c’est un peu fou. À lui entendre, elle n’est pas en compétition avec quiconque, au contraire elle prend notes des grands maquilleurs qu’elle connait. On pourrait dire que Christelle fait preuve d’une grande qualité qu’est la modestie.

She hopes in 4 years to be the director of her own school of makeup in Haiti. For young people who love this field, Christelle advises them that at first, it will be difficult to be appreciated, but do not be discouraged, to just attend a good makeup school and attend appropriate seminars, and finally to not get tired of doing practices , most importantly do not ever get afraid of launching your career.

Elle espère dans 4 ans d’être la directrice de son école de maquillage en Haiti.Pour les jeunes qui aiment ce métier, Christelle leur dit qu’au début ce sera difficile pour être apprécié, mais ne vous découragez pas, il suffit de fréquenter une bonne école de maquillage et suivre des séminaires appropriés, ne vous lassez pas de faire des pratiques et n’ayez pas peur de vous lancer.

More of Christelle’s Work!

Leave a Reply

Your email address will not be published.