Blog

Meet Sun Wendy Beauvais

EVOLUTION OF FASHION IN HAITI presents the story of a plus-size model named Wendy. Born on June 19, 1991, Sun Wendy Beauvais weighs 190 pounds and stands beautifully at 5 feet 8 inches. While working as a secretary, Wendy is studying public administration at the University of Port-au-Prince. Wendy has been a model at the Big Size Agency since 2016. Her free time revolves around reading, listening to music and fundraising to help the needy. She is very active socially. She values people and believes in their capacity. Sometimes she organizes social and cultural activities for them.Wendy is described by her loved ones as a cool, funny and frank in everything she does. « Renmen viv, renmen ri se Wendy ( A lover of life and laughter, that’s Wendy) » they say.

EVOLUTION OF FASHION IN HAITI vous présente l’histoire d’un mannequin « plus size » prénommé Wendy. Née le 19 juin 1991, Sun Wendy Beauvais pèse 190 livres pour 1m 74. Secrétaire de profession, elle étudie l’administration publique à l’Université de Port-au-Prince où elle est en première année.Wendy est un mannequin de Big Size Agency depuis 2016. Son temps libre tourne autour de la lecture, la musique et collecter des fonds pour venir en aide aux nécessiteux. Elle s’active donc dans le social, car elle valorise les gens et croit en leur capacité. Il arrive même qu’elle organise des activités socio-culturelles pour eux. Wendy est décrite, par ses proches, comme une personne cool, drôle et franche dans tous ce qu’elle entreprend.  « Renmen viv, renmen ri se Wendy »(Une amoureuse de la vie et du rire, c’est Wendy) ils disent.

Wendy was 11 years old when she walked in a fashion show for the first time. It was for her aunt’s presentation at cosmetology school. She was the only child model that day and she already knew how to charm the audience who applauded her seeing her confidence and technique at such a young age. Wendy was satisfied with her performance. After that, she grew to love the idea of becoming a professional model one day.

Wendy avait 11 ans quand elle a défilé la toute première fois; c’était pour sa tante à l’occasion de sa présentation à l’école de cosmétologie. Elle était la seule enfant du jour et elle a su charmer l’assistance qui l’avait ovationnée,  en voyant combien elle avait de l’assurance et déjà une bonne technique pour son jeune âge! Wendy était satisfaite de sa performance; pour une première elle avait assurée! Après ça, elle en est venue à caresser l’idée d’être un jour un mannequin pro.

However, the mentality of her Christian parents did not fit this dream. They told her that the fashion world was too corrupt. Wendy understood that if one day she became a model, she would surely be a plus size model because she noticed that she was gaining weight as she grew up. There were moments when Wendy felt uncomfortable in her body and lost confidence in herself, and especially the comments of her family and friends did not help her.  » Ou vinn tro gro, ou pa bel anko ( you have gained weight, you are no longer pretty) » they would say to her. However, like Ashley Graham, Tara Lynn, Matti Domingue and Candice Huffine, she insists on selling herself as a strong woman who can carry her armor in the revolution that is being made today, where women like her are struggling to find their place in the world of fashion.

Cependant, la mentalité de ses parents chrétiens ne cadrait pas avec ce rêve. Ils lui disait que ce monde là était trop corrompu. Plus jeune, Wendy a compris que si un jour elle devient mannequin, elle serait sûrement un mannequin plus size car elle a remarqué qu’elle prenait du poids en grandissant. » Il y a eu des moments où elle se sentait pas à l’aise dans son corps et perdait confiance en elle, surtout que les commentaires de sa famille et de ses amis ne l’aidaient pas « ou vin tro gro, ou pa bel anko » (tu as pris du poids, tu n’es plus jolie) ils lui disaient. Cependant, jusqu’ici elle s’était dit que comme: Ashley Graham, Tara Lynn, Matti Domingue et Candice Huffine, elle pourrait se vendre comme une femme forte qui peut porter sa pierre dans la révolution qui se fait aujourd’hui où les femmes comme elle peinent à trouver leur place dans le monde de la mode.

Wendy does not focus on the tough times, she only points out how hard it is to get contracts with designers because they often create clothes for thinner models. Some often tell her that she is too big to be a « normal » model and not big enough to be called a plus-size model. That discouraged her because she had considered herself to be a plus-size model. Moreover, after meeting with Lix Mica Racine (CEO of BSA, Big Size Agency), who very well encouraged her, she began to trust herself as a model and did not let ignorant remarks disrupt her confidence. Wendy confesses that posing in front of a camera is not easy and that it requires training and experience. Sometimes she cannot keep up with the pace of a shoot, depending on the photographer or graphic designer she is working with, but once she feels comfortable and finds herself, she adapts to the demands of the moment.

Wendy ne se focalise pas sur les moments difficiles, elle souligne juste qu’il est difficile d’avoir un contrat car les designers souvent créent des habits pour les mannequins plus minces qu’elle. Certains dans le secteur lui disent souvent qu’elle est trop grosse pour être un mannequin « normal » et pas assez grosse pour se dire mannequin rond. Ce qui l’a décourage, car elle s’était considérée comme un mannequin rond. Par ailleurs, après sa rencontre avec Lix Mica Racine DG de BSA, qui l’a  encadré dans l’agence, elle s’est orientée à se voir comme un mannequin plus size et n’a plus laissé les remarques d’avant la perturber. Wendy nous avoue que poser devant une caméra n’est pas chose facile, que ça demande de l’entraînement et de l’expérience. Certaines fois, elle n’arrive pas suivre le rythme d’un shooting pendant un moment et ceci, dépendamment du photographe ou du graphiste avec qui elle travaille. Mais une fois qu’elle se sente confortable et trouve son « feeling », elle s’adapte à la demande du moment!

Wendy is a bit undecided when it comes to viewing her family as her support system. After her very first runway show for her aunt, her family dismissed every thought of her continuing in fashion. But after becoming financially independent, she made the decision to pursue her dreams to become a well-known model, a model for young people and to make up for lost time. Today, she has the support of her boyfriend who is very proud of her and often accompanies her to smallest initiatives. Her friends and even her family congratulate her now when they see her pictures. They all have come to see her passion for fashion. Wendy is criticized for this choice but she often says that: « Whoever does not try anything has nothing and if we are afraid of criticism, especially in Haiti, we will never advance. » Each criticism helps her to progress every day.

Wendy est un peu indécise quand à l’encadrement de sa famille dans son évolution. Après son tout premier défilé pour sa tante, sa famille ne l’avait pas encouragé à continuer; elle serait plus loin à cette heure. Mais après être devenue indépendante financièrement, elle a pris la décision de poursuivre son rêve , devenir une mannequin connu et un modèle pour les jeunes et de rattraper le temps perdu. Aujourd’hui, elle a le support de son petit ami, qui est très fier d’elle et l’accompagne souvent dans ses moindres initiatives, de ses amis et même sa famille la félicite quand elle voit sa photo et en vient à voir d’un autre oeil sa passion pour la mode. Évidemment, Wendy subit des critiques par rapport à son choix. Mais elle se dit souvent que: « Qui ne tente rien n’a rien et si on a peur de la critique, surtout en Haïti, jamais on avancera ». Chaque critique l’aide à progresser chaque jour.

Wendy is very proud of who she is and confesses to being afraid sometimes. Self-esteem is the first asset that every model must have, besides determination. She wants to runway walk because she loves to be in the spotlight. This is one of her dreams! Wendy loves seeing people’s reactions when they are looking at her photos and she enjoys reading positive comments under her photos on social media. Modeling is not profitable in Haiti and fortunately for her, she does it mostly by hobby. Sometimes it happens that she gets contracts and although the pay may not be much she gets other advantages such as connections. Wendy is hopeful and is making her way in the industry little by little.

Wendy est très fière de qui elle est et nous avoue avoir peur certaines fois de trop s’estimer! L’estime de soi est la critère première que doit avoir tout mannequin, à côté de la détermination.Elle souhaite défiler à un fashion show parce qu’elle adore être sous les projecteurs. C’est l’un de ses rêves! Wendy adore voir la réactions des gens qui regardent ses photos et lire les commentaires positifs sous ses photos. Le mannequinat n’est pas rentable en Haïti et heureusement pour elle, elle le fait surtout par passe-temps. Ça peut arriver qu’elle trouve un contrat qui ne lui offre pas grand chose en monnaie, mais lui accorde d’autres avantages. Wendy dit qu’elle y fait son chemin, petit à petit.

She wants everyone involved in the fashion world from stylists, designers to organizers of cultural events to seriously think of including plus size models. That is five years or so, these models will make their name and show the world their talent and their values as full figured women. To all plus size or aspiring  models, Wendy tells them to: « Belief in yourselves, eat healthily and play sports to keep in shape not necessarily to lose weight, work your elegance. » All of this is important to captivate those who look up to you or take you as a role model. She also goes on advising models to have a plan B, a more profitable profession next to modeling because in Haiti the fashion industry is still evolving. One will not survive with modeling alone.

Elle souhaite que tous les acteurs de ce monde ; stylistes, designers, organisateurs d’événements culturels,  pensent sérieusement à mieux intégrer les plus size. Ainsi dans cinq ans, ces mannequins feront leur nom et montreront au monde entier le talent et la valeur des femmes rondes. A tous les mannequins plus size, Wendy leur dit:  » Croyez en vous-mêmes, mangez sainement et faites du sport pour garder votre ligne pa diw deja gro e kew ka manje tout bagay, travaillez votre élégance « . Tout cela est important, car ainsi vous pourrez captiver ceux qui vous regardent ou qui vous prennent comme modèle. Apprenez un métier plus sûr et rentable à côté du mannequinat; vous ne saurez vivre de cela seulement en Haïti.

Want More of Wendy ?

 

(1) Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.