Blog

Meet Samantha Kersaint!

  Introduction

Heroes die but legends remain. The Haitian fashion industry has a few legends and we are proud to talk about a model who will leave her legacy behind for years to come. She is a model who many young aspiring models look up to and use as a reference. Her name is Samantha Kersaint better known as Samee. 

Les Héros meurent, mais les Légendes restent. L’industrie de la mode haïtienne a peu de légendes et nous sommes fiers de parler d’un modèle qui va laisser son héritage pour les années à venir. Elle est un Model que beaucoup de jeunes models aspirants aiment regarder et utiliser comme référence. Elle s’appelle Samantha Kersaint mieux connue sous le nom de Samee.

Childhood

Son Enfance 

On January 28th, 1988, Samantha Kersaint (Samee)  was born in Port-au-Prince, Haiti. She grew up in both Petion-Ville and Carrefour-Feuilles. Her grade school years were spent at a Catholic school, « Paradis des Petits » and her Secondary at « College Adventists Vertieres ». Samee never chose to model but she insists that it chose her. « Fashion has made me choose to express myself and pass on my beautiful message from a very young age, » She tells us. In fact, If it wasn’t modeling, it would have been culinary for Samee. She is a lover of food and admits of being obsessed. 

 Le 28 janvier 1988, Samantha Kersaint (Samee) a vu le jour à Port-au-Prince,Haïti. Elle a grandi à Pétion-Ville et à Carrefour-Feuilles. Ses années d’école primaire ont été passées à  « Paradis des Petits » une Ecole Catholique et son secondaire à « Collège  Adventistes Vertieres ». Samee n’a jamais choisi la mode mais elle insiste sur le fait que c’est cette dernière qui l’a choisie. «La mode m’a choisie dès mon plus jeune âge afin que je puisse m’exprimer et transmettre mon beau message », nous dit-elle. En fait, si ce n’était pas la mode, il aurait été question de culinaire pour Samee. Elle est une amante de la nourriture et admet d’en être obsédée.

An orphan from a young age, Samee had a tough childhood. « I knew hardship at a very young age, » she says. She was a victim of a verbally abusive aunt who would call her ugly and the dirtiest and most humiliating names one could possibly think. Samee spent most of her childhood crying and hoping. Yes, she used her hardships as motivation. And so Samee gave in, she started to care for her body with the little that she had. « I became a woman without wanting to. » 

Orpheline depuis son plus jeune âge, Samee a eu une enfance difficile. «J’ai commencé à enduré des difficultés très jeune», dit-elle. Elle a été victime de violence verbale par une tante qui l’appelait  laide et par d’autres noms plus sales et humiliants qu’on ne pourrait imaginer. Samee a passé la plus grande partie de son enfance à pleurer et à espérer. Oui, elle a utilisé ses difficultés comme motivation. Et si Samee a cédé, elle a commencé par prendre soin de son corps avec le peu qu’elle avait. « Je suis devenue une femme sans le vouloir. »

In the 7th grade, Samee’s classmates would always mock her. They called her names like « giraffe, « broomstick » and « bony doll ». Although Samee was hurt, her self-esteem started to rise when kind classmates called her « the model ».  So, she started organizing fashion shows at school. « I did not miss any opportunity to showcase the ‘giraffe’, » she says to us while laughing. Without knowing it, her rude classmates created someone that will go down in the history of the Haitian Fashion Industry as an extraordinary model. 

 En 7e année, les camarades de classe de Samee se moquaient toujours d’elle. « Giraffe, « balai » et « poupée osseuse », étaient ses noms. Même si Samee était blessée, son estime de soi commençait à augmenter lorsque de gentilles camarades de classe l’appelaient «model». Alors elle a commencé à organiser des défilés de mode à l’école. « Je n’ai manqué aucune occasion de montrer la » girafe « , nous dit-elle en riant. Sans le savoir, ses camarades de classe grossiers ont créé quelqu’un qui restera dans l’histoire de l’industrie haïtienne de la mode comme un modèle extraordinaire.

Becoming model

Devenir modèle

Samee never had the chance to attend any modeling school, but she learned from the internet and from research. She would always watch fashion shows or any show pertaining to fashion on tv. She became a model learning from these things and listening to the advice of the ones who believed in her and to positive criticism.  When we ask Samee about her secret to maintaining her shape, even after giving birth to a beautiful little girl, she reveals that she simply drinks lots of water to maintain hydration and to prevent acne. She tells us that she has never exercised to maintain her body weight even after giving birth, her body simply returned to its normal shape. « Divine grace because I eat a lot and I like to eat », she says. 
Samee n’a jamais eu l’occasion de fréquenter une école de mannequins, mais elle a appris de l’Internet et dans la recherche. Elle regardait toujours des défilés de mode ou des émissions liées à la mode à la télévision. Elle est devenue un modèle apprenant de ces choses et écoutant les conseils de ceux qui croyaient en elle et leurs critiques  positives . Lorsque nous demandons à Samee son secret pour garder sa forme, même après avoir donné naissance à une belle petite fille, elle révèle qu’elle boit simplement beaucoup d’eau pour maintenir l’hydratation et prévenir l’acné. Elle nous dit qu’elle n’a jamais exercé pour maintenir son poids corporel même après l’accouchement, son corps a simplement repris sa forme normale. « Grâce divine parce que je mange beaucoup et j’aime manger », dit-elle.
Samantha Kersaint and her daughter
Becoming a model was not an easy task for Samee. « Like many of us, I come from far, » she says. A lot of people wanted to see her fail. She was not ‘pretty enough’ or ‘not to their tastes’. Through it all, Samee remained humble and grateful. She thanks the people who have always been there to support her, although her support system comes mainly from her friends since the beginning. She thanks God for her success, the young people that look up to her, and the Brother’s Dreads.
Devenir un modèle n’était pas une tâche facile pour Samee. « Comme bon nombre d’entre nous, je viens de loin », dit-elle. Beaucoup de gens voulaient son échec. Elle n’était pas assez belle ou pas assez à leur goût. À travers tout cela, Samee resta humble et reconnaissante. Elle remercie les personnes qui ont toujours été là pour la soutenir, bien que son système de soutien vient principalement de ses amis depuis le début. Elle remercie Dieu pour son succès, les jeunes qui la regardent, et les Brother’s Dreads.
 
Samantha Kersaint has been a model for 8 years now. Even she can not believe how time flies. « Wow, it’s crazy how fast time goes, 8years! Wow, I just realized it », she excitedly tells us. Samee was baptized in professional modeling in 2011 with the Brother’s Dreads « Runway Haiti ». She passed her casting and was very excited to participate in this big event in the Haitian Fashion Industry. She tells us that she will never forget the following words, « Samantha we have no money to pay you but here’s the runway sell yourself,  have fun and be proud. » Samee did exactly that and sold herself to the market. She goes on to say that she feels energetic and very comfortable on a runway. Today Steve Azor, one of the Brother’s Dreads, is even more proud of Samee. She will forever be grateful to Steve Azor, and Runway Haiti. « Thank you Steve Azor, thank you Runway Haiti ».
Samantha Kersaint est modèle depuis 8 ans maintenant. Même-elle n’arrive pas à croire à quel point le temps passe vite. « Wow c’est fou comme le temps passe vite, 8ans! Wow je viens tout juste de le réaliser » nous dit-elle avec enthousiasme. Samee a été baptisée dans la mode professionnelle en 2011 avec les Brother’s Dreads « Runway Haïti ». Elle a réussi son casting et était très excitée de marcher sur la piste lors de ce grand événement dans l’industrie de la mode haïtienne. Elle nous dit qu’elle n’oubliera jamais les mots suivants, « Samantha nous n’avons pas d’argent pour payer mais sur la piste vends-toi, amuses toi et sois fiere ». Samee a fait exactement cela et s’est vendue au marché. Elle continue en nous disant qu’elle se sent énergique et très à l’aise sur une piste. Aujourd’hui, Steve Azor, l’un des Brother’s Dread, est encore plus fier de Samee qu’elle l’est d’elle-même. Elle sera toujours reconnaissante envers Steve Azor et Runway Haiti. « Merci Steve Azor, merci Runway Haïti ».
 
Samantha has worked with many big names in the industry from photographers, designers, and makeup artists, but she does not have any favorites because each of them has something different to offer. When asked about how long she hopes to model, Samee simply responded by saying, « I can always pull myself from in front of the cameras and still work in fashion, not to forget that fashion is not only modeling, it’s broad. As long as this sector will have me, I’ll be there. « 
Samantha a travaillé avec beaucoup de grands noms de l’Industrie:  des photographes, des designers, et des maquilleurs; mais elle n’a pas de préférence parce que chacun d’eux a quelque chose de différent à offrir selon elle. Lorsqu’on lui demande pour combien de temps elle espère rester Model, Samee répond simplement en disant: «je peux toujours me retirer devant les cameras et travailler encore dans la mode, à ne pas oublier que la mode ne s’étend pas que sur le mannequinat c’est plus vaste que cela. Du moment que ce secteur aura Besoin de moi je serai là. « 

Fashion in Haiti (Samee’s views)

Mode en Haïti (Vues de Samee)

We asked Samee about her goals for the next five years, and she told us that in a country like Haiti it is difficult to make predictions. « I am not trying to be negative but between you and me, we know well that it is a pure truth, » she says. Then she goes on to say that she would like to see the industry move forward. « Culture plays a great role in a country’s finance », she says to make us understand that fashion could play a great part in helping Haiti. According to Samee, we can incorporate fashion into our culture, offer it to tourists or anyone interested and willing to help the sector. 

Nous avons demandé à Samee quels étaient ses objectifs pour les cinq prochaines années, et elle nous a dit que dans un pays comme Haïti, il est difficile de faire des prédictions. « Je n’essaie pas d’être négative mais entre vous et moi, nous savons bien que c’est une pure vérité », dit-elle. Puis elle poursuit qu’elle aimerait voir l’industrie aller de l’avant. « La culture joue un grand rôle dans la finance d’un pays », dit-elle pour nous faire comprendre que la mode pourrait jouer un grand rôle pour aider Haïti. Selon Samee, nous pouvons intégrer la mode dans notre culture, l’offrir aux touristes ou à toute personne intéressée et désireuse d’aider le secteur.

Advice

Conseil

Using Samee’s words,  » If you love fashion and want to make it a career, don’t do it by destroying it ». To people in possession of a camera, you are not necessarily a photographer. Photography according to Samee is an art and a knowledge that is acquired.  To young people that want to be models, Samee says, « Popularity will come with effort and merit, stop indulging yourself in baseness just to be seen. Treat yourself dignified and cleanly ».

En utilisant les mots de Samee, « si vous aimez la mode et que vous voulez en faire une carrière, ne le faites pas en le détruisant « . Pour les personnes en possession d’une caméra, vous n’êtes pas forcément un photographe. La photographie selon Samee est un art et une connaissance qui est acquise.  Pour les jeunes qui veulent être des modèles, Samee dit, « la popularité viendra avec l’effort et le mérite, cessez de vous livrer à la base juste pour être vu. Traitez-vous dignement et proprement « .

 

 

The qualities that a model must possess according to Samee are; 

  1. Discipline: A model must be disciplined, be the first to arrive at rehearsals etc. 
  2. Punctuality: Always be punctual at rehearsals, interviews, photo sessions. Your punctuality defines you in this sector. 
  3.  Always be ready it’s like war, you never know when you’re being deployed. So you have to be ready and adapt to any place.

 « After the rest will make it more pleasant and easy. »

Les qualités qu’un modèle doit posséder selon Samee vont comme suit;

  1. Discipline: un modèle doit être discipliné,être le premier à arriver aux répétitions, etc.
  2. Ponctualité: Etre toujours ponctuel dans des répétitions,des entretiens, des séances de photos.Votre ponctualité vous définit dans ce secteur.
  3.  Toujours être prêt c’est comme la guerre, on ne sait jamais quand on est appelé. Il faut donc être prêt et s’adapter à n’importe quel endroit.

« Après le reste deviendra plus agréable et facile.  »

Want More of Samee ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.