Blog

Meet Weslande Olysse!

Childhood

Enfance

Her name is Weslande Olysse and she is 29 Years old. She was born in Port-au-Prince, Haiti, raised in Martinique and currently resides in France. While in Haiti she attended Jean Price Mars and continued her studies in Martinique. Growing up, Weslande always wanted to be a singer but modeling started knocking at her door. “Singing dumped me and modeling grabbed me”, she says.

Elle s’appelle Weslande Olysse et elle a 29 ans. Elle est née à Port-au-Prince, Haïti,a été élevée en Martinique et réside actuellement en France. En Haïti, elle a fait ses etudes scolaires au College Jean Price Mars et les a poursuivies en Martinique. En grandissant, Weslande a toujours voulu être chanteuse, mais la mode a frappé à sa porte. « Le chant m’a larguée et le mannequinat m’a attrapée », dit-elle.

Becoming Model and Beauty tips

Devenir modèle et Conseils de Beauté

Arriving in Martinique, at the age of 15, Weslande met a woman who wanted her to represent Martinique at a competition but her mother refused. Her mother prioritized her studies. A few years later, Weslande got a phone call from a Haitian Association in Martinique regarding the search for a model for a new project. This is where it all started according to Weslande.

Arrivée en Martinique, à l’âge de 15 ans, Weslande a rencontré une femme qui voulait qu’elle représente la Martinique lors d’une compétition mais sa mère a refusé. Sa mère a priorisé ses études. Quelques années plus tard, Weslande a reçu un appel téléphonique d’une association haïtienne en Martinique concernant la recherche d’un modèle pour un nouveau projet . C’est là que tout a commencé selon Weslande.

Weslande tells us that her first experience as a model was nerve-racking. « I prayed every saint so that everything would go well », she admits. Fortunately for Weslande, the group organizing the photoshoot was amazing. They encouraged and trusted her. Although Weslande never attended any modeling school, she is one of the best at what she does. »I gained experience in the field, although sometimes I would hide to cry because it was hard for me », she admits. She trained herself to be amongst the talked-about models.  On stage or in front of a camera, she is shy but always gets the job done. 

Weslande nous dit que sa première expérience en tant que mannequin était très éprouvante pour ses nerfs. « J’ai prié chaque saint pour que tout se passe bien », admet-elle. Heureusement pour Weslande, le groupe organisant le photoshoot était incroyable. Ils l’ont encouragée et lui ont fait confiance. Bien que Weslande n’ait jamais fréquenté une école de mannequinat, elle est une des meilleures dans ce qu’elle fait: « J’ai acquis de l’expérience dans le domaine, même si parfois je me cachais pour pleurer parce que c’était dur pour moi ». Elle s’est formée pour être parmi les modèles qui font la une. Sur scène ou devant une caméra, elle est timide mais fait toujours du bon boulot.

If it wasn’t modeling Weslande would still be a Beautician. Weslande currently works at a luxurious perfumery. She loves to think that every model is different in their own way. « What is my strength may be another model’s weakness », she says. When it comes to beauty, Weslande admits to being a makeup addict but also takes great care of her skin. « Once a week I do a facial », she says. She drinks a lot of tea and works out at home to maintain her shape. 

Si ce n’était pas la mode, Weslande serait toujours une esthéticienne. Elle travaille actuellement dans une parfumerie de luxe. Weslande aime penser que chaque modèle est différent à sa manière. « Ce qui est ma force peut être la faiblesse d’un autre modèle », dit-elle. Quand il s’agit de la beauté, Weslande admet être une fan au maquillage mais prend également grand soin de sa peau. « Une fois par semaine, je fais un soin du visage », dit-elle. Elle boit beaucoup de thé et fait des exercises  à la maison pour maintenir sa forme.
 
 Si ce n’était pas la modélisation Weslande serait toujour une esthéticienne. Weslande travaille actuellement dans une parfumerie de luxe. Weslande aime penser que chaque modèle est différent à sa manière. « Quelle est ma force peut être la faiblesse d’un autre modèle », dit-elle. Quand il s’agit de la beauté, Weslande admet être une accro au maquillage mais prend également grand soin de sa peau. « Une fois par semaine, je fais un soin du visage », dit-elle. Elle boit beaucoup de thé et fait des excersice à la maison pour maintenir sa forme.

Experiences

Expériences

One thing that Weslande holds as a memory is when she had to take a long trip to the English Islands far from her family. She thought it would be tough to live away from her family for a year and a half but instead, it turned out to be a life lesson to Weslande. On the English Islands, the people that Weslande met taught her forgiveness, to love, and to respect others. « I was able to live with people with different cultures…I learned to laugh and to also cry », she admits.  

Une chose que Weslande garde en mémoire est quand elle a dû faire un long voyage vers les îles anglaises loin de sa famille. Elle pensait que ce serait difficile de vivre loin de sa famille pendant un an et demi mais au lieu de cela, il s’est avéré être une leçon de vie pour Weslande. Sur les îles anglaises, les gens que Weslande a rencontrés lui ont appris à pardonner, à aimer et à respecter les autres. « J’ai pu vivre avec des gens de culture différente de la mienne … j’ai appris à rire et à pleurer », admet-elle.

During Weslande’s experiences in the world, she had the chance to work for a large insurance company in France. She was the face of the many Caribbean and African designer brands. She had the privilege of doing Paris Fashion Week with an Algerian designer. Weslande was photographed by many professional Wes Indies magazines. Her best experience was when she became the face of an international cosmetic salon. She was proud to see her face everywhere, even on the French airline, Air France. Weslande also did Martinique Fashion Week and the next day she was in the newspaper. « It was satisfying », she says excitingly. « To see your face in Carribean magazines and on Afro-American sites gives you a great value, I can close my eyes and thank heaven », she adds. As Emeline Michel’s song says « Sa Pa pi mal » (It’s not bad), according to Weslande there are more things to come.

Au cours des expériences de Weslande dans la mode, elle a eu la chance de travailler pour une grande compagnie d’assurance en France. Elle était l’égérie de nombreuses marques de créateurs caribéens et africains. Elle a eu le privilège de faire la Paris Fashion Week avec un designer algérien. Weslande a été photographiée par de nombreux magazines professionnels de Wes Indies. Sa meilleure expérience a été quand elle est devenue l’effigie d’un salon cosmétique international. Elle était fière de voir son visage partout, même sur la compagnie aérienne française, Air France. Weslande a également fait Martinique Fashion Week et le lendemain, elle a été dans le journal. « C’était satisfaisant », dit-elle passionnément. « Voir votre visage dans les magazines des Caraïbes et sur les sites afro-américains vous donne une grande valeur, je peux fermer les yeux et remercier le ciel », ajoute-t-elle. Comme le dit la chanson d’Emeline Michel « Sa Pa pi mal », selon Weslande, il y a plus de choses à venir.

Although Weslande is a model who has traveled many places for her modeling career, she still keeps her personal life private and protects it. When asked if she hopes to practice modeling for a long time she says, « Right now I’m not practicing modeling as much, I’m lending my face over for more long-term projects, I can not say more ». 

Bien que Weslande soit un mannequin qui a voyagé beaucoup dans sa carrière de mannequin, elle garde sa vie privée et la protège. Lorsqu’on lui demande si elle espère pratiquer le mannequinat pendant longtemps, elle dit: « En ce moment, je ne pratique pas autant le mannequinat, je prête mon visage pour des projets à plus long terme, je ne peux pas en dire plus ».

Modeling in Haiti (Weslande’s Views)

Mode en Haïti (Vues de Weslande )

When it comes to Weslande’s favorite area in fashion, she loves photography because it enables her to see the talents of the photographer and the artistic works of the model, makeup artist and designer in question. Weslande is inspired by  Haitian stylists Fanm Djanm and Emmanuelle Soundjata.  » They represent me better as a woman, they are my mother, my sister, my aunts, my cousins, the ‘Madan Sara’ (Haitian female merchants) », she says. 

Quand il s’agit du domaine favori de Weslande dans la mode, elle aime la photographie car elle lui permet d’apprécier les talents du photographe et les œuvres artistiques du mannequin, maquilleur et designer en question. Weslande s’inspire des stylistes haïtiens Fanm Djanm et Emmanuelle Soundjata. « Elles me représentent mieux en tant que femme, Elles sont ma mère, ma sœur, mes tantes, mes cousines, les » Madan Sara « (commerçantes haïtiennes) », dit-elle.

When asked about her favorite photographer, makeup artist, and designer to work with she simply tells us that they are all professional and wonderful. The Fashion industry in Haiti will progress according to Weslande. « Soon,  headhunters will come only in Haiti to seek the future supermodel », she says in hope. Weslande noticed an evolution of fashion in Haiti although there is still work to be done. Modeling can help Haiti and could be the future of many things. « Modeling has to become a career in Haiti so that someone could actually make a living out of it », she tells us. The ones that are shining could bring a little light to the ones in darkness according to Weslande. « We have to prepare our replacements », she says. 

Lorsqu’on l’interroge sur son photographe , maquilleur et designer préférés parmi ceux avec qui elle a déjà travaillé, elle nous dit simplement qu’ils sont tous professionnels et merveilleux. L’industrie de la mode en Haïti progressera selon Weslande. « Bientôt, les chasseurs de têtes viendront seulement en Haïti pour chercher le futur mannequin », dit-elle avec espoir. Weslande a remarqué une évolution de la mode en Haïti bien qu’il y ait encore du travail à faire. La mode peut aider Haïti et pourrait être l’avenir de beaucoup de choses. « La mode doit devenir une carrière en Haïti pour que quelqu’un puisse en vivre », nous dit-elle. Ceux qui brillent déjà pourraient apporter un peu de lumière à ceux qui sont dans l’obscurité selon Weslande. « Nous devons préparer nos remplacements », dit-elle.

There is an outburst of models in Haiti, some with a lot of potentials and some who could use a little training. According to Weslande all of this is great but she advises that these models sign up with an agency.  » Modeling does not stop at social media », she says. In Haiti, young people are full of talents and capacity but there are many resources missing which disables them to pursue their dreams. « Young people need landmarks, they are full of capacity but I see that the means are weak », she adds.

Il y a beaucoup de mannequins en Haïti, certains avec beaucoup de potentiel et d’autres qui devraient suivre un peu de formation. Selon Weslande, tout cela est génial, mais elle conseille que ces mannequins s’inscrivent dans une agence. « La mode ne s’arrête pas aux médias sociaux », dit-elle. En Haïti, les jeunes sont bourrés de talents et de capacités mais il leur manque de nombreuses ressources qui les empêchent de poursuivre leurs rêves. « Les jeunes ont besoin de repères, ils sont pleins de capacités mais je vois que les moyens sont faibles », ajoute-t-elle.

Advice 

Conseil 

For all fashion enthusiasts, Weslande advises to keep moving forward to accomplish your dream. « Don’t give up », she says. She advises to keep knocking at doors and eventually someone will answer. And when that one person answers, it will be the right door. « Make fashion your good reason ». 

2
Pour tous les amateurs de mode, Weslande conseille de continuer à aller de l’avant pour réaliser votre rêve. « N’abandonnez pas », dit-elle. Elle conseille de continuer à frapper aux portes et éventuellement quelqu’un va répondre. Et quand cette personne répondra, ce sera la bonne porte. « Faites de la mode votre bonne raison ».

 Want More of Weslande?

Leave a Reply

Your email address will not be published.