Blog

Meet Seydina Allen

To go through a portion of a person who inspires a story is truly a useful tool to society. With this in mind,  EVOLUTION OF FASHION IN HAITI makes it its duty to present to you one of the great figures of Haitian fashion, Seydina.

Parcourir une portion d’histoire d’une personne qui est source d’inspiration est d’une utilité titanesque aux autres gens de la société qui prennent le soin de délecter la biographie de la personne en question. Sur ce, l’EVOLUTION OF FASHION IN HAITI se fait le devoir de pérenniser son oeuvre dans le but de vous présenter l’une des grandes figures de la mode Haïtienne, Seydina.

Seydina A. L. ALLEN is a 22-year-old international relations student. She is passionate about fashion, music, and reading. Seydina’s fashion career started in 2012. In 2015, she competed in the Miss Haiti pageant, where she won the title of Miss World Haiti.  At first, she was not interested. Eventually, she enrolled under the recommendations of her makeup artist. He had confidence in her. « I think you have a lot of potential in you and I know you will win this crown, » he would tell  her, and she would simply reply « tandé ti Gason mwen sé mannekin, defile mwen Konn defile » (listen little boy, I am a model, I only walk the runway. » He would call to inform her of every activity, from rehearsal to photoshoots or other sessions to make sure that she was always present.

Seydina A. L. ALLEN, 22ans, étudiante en relations internationales est passionnée de la mode,de la musique et de la lecture. Elle a commencé dans la mode en 2012. Et en 2015, elle a eu à participer au concours de Miss Haiti d’où elle a remporté le titre de Miss World Haiti. Au début,ce n’était pas voulu; elle s’est inscrite sous les nombreuses recommandations de son maquilleur. Il faut dire qu’il avait confiance en elle. <<Je crois que tu as beaucoup de potentiel en toi et je sais que tu remporteras cette couronne>>lui disait-il,et à elle de lui répondre <<tandé ti gason mwen sé mannekin, defile mw konn defile>> Il l’appelait chaque jour; question de lui rappeler les séances de répétitions, de photoshoot ou autres et il y participait pour s’assurer  qu’elle était toujours présente.

Seydina was convinced and made him believe more in her abilities. She made him believe that she would not only win the title but go even further. Seydina explains that often people want us to believe that we have limits, too often they tell us « se nan rev or wa wew on bagay » (you will succeed only in your dreams)  or « la pa law, konn mezi pyew, cheche saw ka fè » (this is not for you , know your limits).  But she knew how to push her limits. Seydina eventually grew a liking  for it. It was a matter of « challenge » every day, she tells us.  Challenge not with the others, but with herself and that’s how Seydina ended up being crowned Miss World Haiti 2015.

Il a fini par la convaicre et lui faire croire davantage en ses capacités, croire qu’elle pouvait non seulement remporter le titre mais aller plus loin encore. Seydina explique que souvent les gens veulent nous faire croire que nous avons des limites,trop souvent ils nous disent « se nan rev ou wa wew on bagay » ou encore « la pa law,konn mezi piew,cheche saw ka fè ». Mais elle a su repousser ses limites et vu la tournure que prenait les choses, elle a fini par y prendre goût.  C’était une question de « challenge » chaque jour, nous dit elle. Challenge non pas avec les autres, mais avec elle même et c’est comme ca qu’elle a fini par être couronnée Miss World Haiti 2015.

Once on stage, the pride that one release is amazing. You do not have to be one of the Victoria Secret models to feel appreciated, loved, admired or to have eyes fixed on only you. Knowing that you are a source of inspiration, is a  model’s greatest gift. Apart from the praise, Seydina does what she does with love and passion, each time as if it was the first. Unlike people who idolize celebrities and forget the real heroes of their daily life,  her model is her mother. She loves her so much for her strength, her courage, and her love. « My mother is not a millionaire », she said, »but she managed to provide for herself and to give her everything she needed. » This wonderful woman who made her what she is today,  she also taught her to walk in heels and how to stand with great posture. The little things that one does not learn at school, her mother taught her.  She is a strong woman who knew how to take care of herself and her three brothers and sisters. Her mother will always remain her hero and role model.Her friends are her family and her family represents her friends. They are the people who are always there for her, always giving her support and their love.

Une fois sur le podium, la fierté qu’on dégage, l’impression qu’il n’existe que soi fait qu’on a pas besoin d’etre l’un des mannequin de victoria secret pour se sentir apprecier, aimer, admirer  et savoir qu’on est une source d’inspiration,un modele pour les plus jeunes est un don. En dehors de ça, elle est plutot concentrée, elle fait ce qu’elle fait avec amour et passion et ceci, chaque fois comme si c’était la premiere. Contrairement aux gens qui idolatrent les stars et oublient les véritables héros de leur quotidien, son modele à elle c’est sa mère. Elle l’aime tant pour sa force, son courage et son amour. « Ma mère n’est pas millionaire » dit elle, mais elle à su subvenir à ses besoins et lui donner tout ce dont elle avait besoin. Elle lui a aussi apprise à marcher sur des talons,comment se tenir droite et pleins de ces bonnes choses qu’on apprend pas à l’école. Elle est cette femme forte qui a su s’occupper seule d’elle et de ses 3 frères et soeurs. Elle est son heroïne, c’est son modele.Ses amis sont sa famille et sa famille represente ses amis. Ce sont ceux avec qui elle vit qui sont toujours là pour elle, à lui donner toujours leur soutien,ils l’aiment, ce qu’elle fait et l’aident du mieux qu’ils le peuvent.

Her best modeling experience was her participation in Elite Model in Haiti, which was her first as a model. Seydina remembers that her agent did not want to enroll her because she would not sleep with him.  According to Seydina, the agent told her all the time that he would not do anything for her if she was not ready to make that « kind of sacrifice ». He managed to convince many other girls of the agency, which were about 30 models. She tells us that she was always the last chosen for everything. He would enroll the other girls but not her. At one point, she signed up herself. At the time she did not have the required height to participate at certain shows but she conquered the heart of many people. She was applauded and at the end of the fashion shows, people would come up to her wanting her contact but her agent who was always present would forbid her to exchange contacts with anyone since she already had a contract with him.

Son plus beau souvenir en mannequinat fut sa participation à Elite Model en Haiti, sa premiere en tant que mannequin. Elle se rappelle que son agent ne voulait pas l’inscrire,pas avant qu’elle n’ait couché avec lui, il lui disait tout le temps qu’elle n’arriverait à rien dans ce domaine si elle n’était pas prête à faire ce genre de sacrifice. Il a reussi à convaincre beaucoup d’autres filles de l’agence, elles étaient une trentaine. Elle nous raconte qu’elle était toujours la derniere choisie quand il s’agissait de faire un spectacle où elle devait y être, il a inscrivit les autres filles mais pas elle. A un moment, elle s’est inscrite elle-même. A l’époque elle n’avait pas la hauteur qu’il fallait mais elle a conquis le coeur de plus d’un; beaucoup de gens l’applaudissaient et à la fin ils voulaient prendre contact avec elle et son agent qui était là lui a formellement interdit d’échanger ses contacts avec quiconque, vu qu’elle avait déjà un contrat avec lui.

The agent brainwashed her into thinking that she would not be able to do anything without him. Although Seydina had paid the registration fee required by the agency, it was not enough. Every time a client called to book Seydina, he would present the other girls instead.  According to Seydina, the agent told her that the decision to be a real model belonged to him. She eventually left the agency after he asked her to masturbate while he was filming her,  for a movie. She lost all confidence in herself and felt humiliated, since then she feels only disgust for modeling agencies. According to her, this agent makes it his duty to tell people that he, in fact, slept with her to destroy her career. Seydina tells us that she vows to tell her story to anyone who will listen, in order to help young girls going through the same thing. 

Il lui mettait toujours en tete qu’elle n’arrivera à rien sans lui,si elle ne couche pas avec lui quand il le desirait et que c’est pas mieux ailleurs au cas où elle aurait en tête de quitter l’agence. Pourtant, elle avait payé les frais d’inscriptions mais cela ne lui suffisait pas,à chaque fois qu’on l’appelait pour un contrat il presentait les autres filles, mais pas elle et il lui disait que la decision d’être un vrai mannequin lui appartenait. Elle a fini par laisser tomber apres qu’il lui ait demandé de se masturber pendant que lui il la filmait,car il avait besoin d’actrice pour un film. En acceptant de se masturber, ça lui aurait permit de faire l’amour avec elle juste pour voir l’expression de son visage. Elle a perdu toute confiance en elle et elle s’est sentie comme un objet, humiliée et depuis, elle n’éprouve que du dégoût pour cesdits agences de mannequinat. D’apres Seydina, Il s’est alors juré de la salir en disant à qui veut l’entendre qu’il a couché avec elle et qu’elle est une traînée. Seydina me dit qu’elle promet de raconter son histoire à quiconque, afin d’aider les jeune filles qui  travers la même chose.

« Competitions are useful and necessary », she says. It surprised her that nowadays some people have never heard of Haiti and the ones who have, project a negative image of us. So the industry must be taken seriously and these competitions are there to promote Haitian culture, to project another image of us and thus promote tourism in Haiti. »Modeling is not much in Haiti, we see young people who call themselves models and are without objective, without self-love, who are willing to give themselves for anything such as advertisements, appearances in videos, even to participate in a competition. Models are not appreciated at their true value nor paid, most times, because of these easy girls. » Seydina boldly states.

Les compétitions sont utiles et necessaires, dit-elle. Dans le sens du tourisme, elle choisi d’en parler parce que ça l’a étonné qu’il y’ait de nos jours des gens qui ne connaissent pas et n’ont jamais entendu parler d’Haiti,quand il n’y a pas d’autres qui projettent des images négatives de nous, donc c’est une question qu’il faut prendre au serieux et ce genre de competitions est là pour faire parler d’Haiti, des Haitiens,faire valoir notre culture,projetter une autre image de nous et donc favoriser le tourisme en Haiti. « Faire du mannequinat n’est plus grand chose en Haiti, on voit des jeunes qui se disent mannequins et qui sont sans objectif,sans amour propre qui se donnent pour n’importe quoi (publicités,apparitions dans des videos,meme participer dans des concours). Les mannequins ne sont ni apprecier à leur juste valeur ni payés(la plupart des fois) à cause de ces filles faciles. »

Modeling is a profession to some, while for others it is just a passion or a hobby. She thinks that thanks to the modeling industry a lot of young Haitians are known abroad, it is thus a great economic and touristic opening. Seydina would love to walk for Vera Ellen Wang, someday, whom she loves her sophisticated and elegant style.

Le mannequinat est une profession pour certains jeunes qui l’exerce tandis que pour d’autres c’est juste une passion,un passe-temps. Elle pense que grâce au mannequinat des jeunes haitiens sont connus et excellent à l’etranger, c’est donc une ouverture economique et cela favorise aussi le tourisme. Elle aurait aimé défiler pour Vera Ellen Wang, elle adore son style sophistiqué et à la fois élégant.

Projects? She has plenty, but she prefers not to talk about them for the moment. It is true that nowadays in Haiti there are more often miss-models than simple girls. According to Seydina, a model has a lot more experiences, much more visibility but personally, she thinks that models or not, a girl can be elected miss.  Her advice to young people is simple. » Whatever you do people will criticize you » she states. « They will say that you will not succeed but do it for yourself.  Be proud of yourself, you are young, do nothing without daring. Always aim further and dream big, you have no limits,  have confidence in yourself because you just have to believe it, want it and work hard to have it. Cultivate humility and wisdom but do not let yourself be trampled. But before all things believe in God, trust him, respect and cherish your parents and you the world! » she continued.

Des projets, elle en a pleins, mais elle préfère ne pas en parler pour le moment. Il est vrai qu’on rencontre plus souvent de mannequins-miss que de simples filles.  Un mannequin a beaucoup plus d’experiences c’est clair, beaucoup plus de visibilité mais personnelement je pense que mannequin ou pas , une fille peut etre élue miss, il sufit de répondre aux criteres et d’etre bien préparer. Quoique vous fassiez, les gens vous critiquerons,vous dirons que vous n’arriverez pas et à ce moment dites vous que vous le faites pour vous et reussissez,brillez.Soyez fiers de vous,vous etes jeunes,ne faites rien sans scrupule,osez,visez toujours plus loin et revez grand,vous n’avez pas de limite, ayez confiance en vous car il suffit d’y croire,de le vouloir et de travailler dur pour l’avoir. Cultivez l’humilité et la sagesse mais ne vous laissez pas piétiner.Mais avant toutes choses croyez en Dieu,faites lui confiance,respectez et cherissez vos parents et à vous le monde!

WANT MORE OF SEYDINA?


(4) Comments

  • B.B 3 années ago

    Bon boulot Munder….
    Bonne continuité cher….
    Merci.

    • Marie Gabrielle Pierre 3 années ago

      What a beautiful Haitien woman proud of you my girl!!!

  • AhKim 3 années ago

    I believe that Seydina that one day that she will win it big, like Miss World,Universe, Grand international.

  • Layla 3 années ago

    Ouais de belle paroles et surtout vos conseils pour les jeunes j’espère qu’elles vont les garder et ne se laisse pas faire rien que pour un moment de gloire après c’est la honte

Leave a Reply

Your email address will not be published.